La FCSQ s’est également réjouie des investissements importants en infrastructures pour le maintien des actifs et les ajouts d’espace. Gouvernance et démocratie scolaire Chaque fois qu’elle en a l’occasion, la FCSQ fait valoir le rôle et l’importance d’une démocratie scolaire, faisant la force de notre réseau public d’éducation. Dans un souci constant de promotion d’une plus grande participation citoyenne, la FCSQ a salué le projet de loi n° 185, reportant les élections scolaires et demandant au Directeur général des élections de prévoir le vote à distance et le vote électronique. Le comité de valorisation des élu.e.s a déposé un plan d’action sur le plan local, régional et national. En suivi à cette démarche, un comité stratégique a été mis en place à la Fédération, formé de présidences de commissions scolaires, pour mettre en place ce plan d’action. Plus de 300 personnes, élus scolaires, gestionnaires et partenaires de l’éducation, ont répondu à l’invitation de la FCSQ et ont participé au congrès de la FCSQ les 30 et 31 mai à Sherbrooke. Lors de la conférence d’ouverture, les participants ont eu l’occasion d’entendre les leaders des deux associations nationales de commissaires scolaires aux États-Unis et au Canada, M. Thomas Gentzel et Mme Laurie French, afin de faire le point sur les enjeux et les défis de la gouvernance scolaire. Sur différents thèmes, le développement durable, l’intégration et la diversité et les communications, les participants ont pu réfléchir sur la gouvernance et la place de l’élu.e scolaire comme acteur d’avenir, pour la persévérance et la réussite scolaires. Ces questions étaient également au menu de la conférence de clôture de M. Michel Nadeau, de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques. La FCSQ recommande la gratuité des projets particuliers pour davantage d’équité La FCSQ a appuyé de façon soutenue les commissions scolaires au sujet de l’action collective sur les frais scolaires. Le 30 juillet 2018, la Cour supérieure a approuvé une entente survenue entre les 68 commissions scolaires concernées et les requérants. Par la suite, la Fédération est intervenue à de nombreuses reprises sur l’urgence d’agir sur le dossier afin d’éviter d’éventuels recours judiciaires. En février 2019, le gouvernement a déposé le projet de loi n° 12, Loi visant à préciser la portée du droit à la gratuité scolaire et à permettre l’encadrement de certaines contributions financières pouvant être exigées. Le mémoire déposé par la FCSQ dans le cadre des consultations particulières met en valeur plusieurs points. D’abord, il était essentiel d’obtenir l’assurance d’une consultation des acteurs du réseau dans la rédaction du règlement découlant du projet de loi. Afin de garantir l’accessibilité et l’équité pour tous les élèves, peu importe leur